Bouder juste un peu.

Cher client, futur client, futur parent, futur marié, lecteur... humain.

Je te partage une photo de ma face qui boude pour te parler un peu de la situation.

Situation hors du commun, situation unique qu'on ne vivra qu'une fois (s'teplait).


Nous n'avons toujours pas le droit aux séances lifestyle.

Je le sais, c'est un service de luxe pour les clients mais dans ma tête à moi c'est un peu un service essentiel parce que lever ma caméra pis dire des jokes pour te faire rire ben c'est un peu ça qui me paye ma bouffe, mes vacances, mes soins, mes services essentiels t'sais. C'est aussi un peu ma thérapie, je ne savais pas que j'avais besoin de thérapie avant d'être privée de cette abondance créative dans ma vie. Depuis le début j'essaie d'être positive, j'essaie d'être patiente, j'essaie de me réinventer en attendant. J'espère quand même que t'as pensé à peser pause sur la croissance de tes enfants, j'veux pas en manquer un trop gros bout.


J'ai respecté les consignes à la lettre, j'suis compréhensive t'sais je le sais que faire des photos c'est pas ça qui va soigner la planète mais je sais aussi que ça lui nuit pas à la planète quand je reçois des messages tout plein d'émotion pour me dire à quel point ce souvenir sera puissant et positif. Anyway, c'est pas permis qu'est-ce tu veux j'te dise.. En attendant tu as le droit d'aller te faire coiffer, maquiller, tatouer, tu m'reviendras tout beau pour nos séances photos là, ça s'en vient je le sais, je le sens. Tu as peut-être peur que plus c'est long moins je vais avoir du temps pour toi, pour tes photos, comme d'autres m'ont demandé en message privé. Les journées sont plus longues, le soleil se couche tard et j'ai envie de créer avec toi, je serai disponible pour tout le monde, je m'adapterai. J'te le dis qu'ensemble et bientôt on pourra créer des souvenirs positifs de cette maudite pandémie. En attendant appelle ta famille, tu as le droit de les voir dans ta cours à partir de vendredi, ça va te faire du bien promis.

Aujourd'hui j'suis un peu moins positive pis tu sais quoi, c'pas grave.. J'ai d'la peine, je l'aime ma job. Quand j'ai entendu que les rassemblement de 10 personnes étaient permis, que les salons d'esthétique et de tattoo ouvraient j'ai sauté de joie, ça se peut pas que ça nous inclus pas. Ben tu sais quoi.. ça nous inclus pas. D'un côté ça brise un peu mon coeur de me sentir oubliée et d'un autre je comprends que maudit, c'est une pandémie, c'est normal qu'on pense pas à moi en premier.


Pour le moment je peux faire de la photo de presse, mais sans arts, sans sports, sans spectacles, sans fêtes, sans festivals.

Pour le moment je peux faire de la photo corpo, mais pas en studio et si tu es un service essentiel seulement.

Pour le moment je peux faire de la photo pour moi, mais sans sortir, sans aller en camping, sans voyager, sans voir trop de membres de ma famille en même temps. Demain ce sera autre chose, chaque petite victoire en son temps.


Saches que quand ce sera permis je prendrai mes précautions, autant je veux travailler autant ta sécurité m'importe. On restera loin, je me retiendrai de chatouiller tes enfants, je désinfecterai mon matériel, on travaillera dehors et sur des terrains privés.


Si en attendant tu veux vraiment m'encourager; j'offre maintenant le service de dessin digital. C'est l'fun, c'est beau pis ça nous rapproche en attendant. Vas voir ça sur ma page.


Je termine là dessus; Vous êtes tous essentiels.



227 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout